Initiatives des pays cibles

L’ICMD soutient actuellement 16 projets dans 8 pays différents qui visent à maximiser le potentiel des migrations pour le développement local en proposant une assistance ciblée aux autorités locales et organisations de la société civile. Pour en savoir plus sur les activités et résultats d’un projet spécifique de l’ICMD, veuillez cliquer sur le titre du projet dans la liste ci-dessous. 

Projets

Le Projet "Migrations, Territoires et Développement" est mis en oeuvre par l'association Migrations & Développement dans les régions du Souss Massa et du Drâa Tafilalet. Ce projet, qui consiste principalement en l'accompagnement de collectivités territoriales marocaines (11 communes, 2 provinces, 1 région), a comme objectif de favoriser l'intégration de la Migration dans la planification territoriale du développement des zones d'intervention.
Le projet se base sur l’initiative ibérico-marocaine sur le travail saisonnier, par laquelle les migrantes quittent le Maroc pour travailler en Espagne pendant une période de trois à six mois par an, avant de revenir dans leur pays natal.
Le projet visait à établir un élevage de poulets de grande envergure en tant qu’activité génératrice de revenus pour les habitants de la région rurale d’Ouled Daoug (province de Nador, dans le nord du Maroc). Le projet était nécessaire car si l’agriculture est la principale activité productive de la région pour le moment, elle est uniquement saisonnière, ce qui ne permet pas d’assurer des revenus stables à la population locale.
Le projet vise à aider directement les migrants à atteindre leurs objectifs en matière de migration, notamment ceux relatifs à l’accumulation de l’épargne et du capital d’investissement. Il s’attachera notamment, pour ce faire, à faciliter l’établissement de réseaux entre les communautés dans les pays d’origine, les communautés de migrants dans les pays hôtes et les intermédiaires financiers.
L’Initiative de la diaspora pour les entreprises médiatiques (DIME) des migrants vise à constituer un réseau collaboratif de journalistes migrants afin d’informer et d’encourager les communautés de la diaspora moldove dans le monde à rejoindre Repatriation4Development, tout en établissant une entreprise autonome.
Le projet contribuait ainsi à renforcer la capacité des familles à faire face aux difficultés économiques futures prévues en raison de la diminution du volume de transferts de fonds pendant la crise économique.

Pages