Autres projets M&D

Ces projets sont présentés par les membres de M4D Net ou suggérés par les experts et praticiens autour du monde dans le but de diffuser les bonnes pratiques et leçons apprises sur la migration et le développement. Pour en savoir plus sur les activités et résultats d’un projet spécifique, veuillez cliquer sur le titre du projet dans la liste ci-dessous. 

Projets

La création du Guichet de l’Entreprise est née des recommandations de l’Edition 2006 du traditionnel Forum avec les Emigrés qu’organise régulièrement le conseil Régional, en partenariat avec la coopération italienne et les autres partenaires de la coopération décentralisée. Il est créé par Arrêté du Président du Conseil Régional de Louga daté la 16 Mai 2006, pour la prise en charge de la problématique « Migration et co-développement, et l’appui au secteur privé local, en vue de la promotion de l’entreprenariat local au service de la lutte contre la pauvreté.
AMITIE a été créé pour sensibiliser le public aux questions de développement, d'améliorer les stratégies de communication dans le domaine de l'éducation au développement, et d'impliquer les communautés de migrants en tant qu'agents actifs et non pas seulement comme objet de messages de communication sur la migration.
Ce projet permettait de renouveler et de renforcer la dynamique des échanges entre les migrants de la diaspora algérienne et les organisations de la société civile (OSC) dans leurs régions d’origine. L’objectif spécifique est de promouvoir le développement local durable de la région algérienne de la Grande Kabylie, qui connait une forte migration vers l’étranger, en apportant de l’aide à la diaspora établie en France. Le projet contribuait à appuyer le développement des pratiques de solidarité traditionnelles caractéristiques de la culture kabyle vers des pratiques associatives de...
DAT MICROFINANCE & Création d'une passerelle entre les migrants Sénégalais vivant en France et le microcrédit au Sénégal. Ce projet vise à mobiliser l'épargne des migrants Sénégalais vivant en France au service du developpement économique de leur pays d'origine. La finalité de l'outil financier solidaire DAT microfinance est de soutenir par le microcrédit, dans les pays du Sud, des projets économiques à taille humaine répondants à des besoins locaux dans les secteurs de l’agriculture, de la transformation agro-alimentaire, de l’élevage ou de l’artisanat.
Ce projet visait à dispenser une initiation financière aux destinataires des transferts de fonds afin que ces transferts bénéficient au développement. En outre, en favorisant les services financiers officiels au Sri Lanka, le projet s’attachait à réduire les obstacles au développement des transferts financiers informels. Le projet permettait de réaliser ces objectifs en dispensant une formation d’initiation financière pour renforcer les capacités des familles de migrants qui reçoivent les transferts de fonds, ainsi que la capacité des migrants à envoyer leurs transferts de fonds. En...
Le programme MAP a fourni aux bénéficiaires un appui pour la réintégration professionnelle en les aidant à trouver un emploi basé sur les compétences acquises à l’étranger et/ou en les faisant accéder à un appui à la microentreprise.
Le projet Migrants' S.T.E.P. « Supporting Tools for Economic Projects» se présente comme un modèle standard d'appui aux initiatives économiques et productives de migrants dans leur pays d'origine dans une démarche intégrant différents niveaux de besoins et d'interventions.
Ce projet permettait de construire et de renforcer les capacités des travailleurs philippins de l’étranger (TPhE) à planifier et à organiser leur retour (et réintégration) éventuels, exploiter leurs qualifications et ressources, et contribuer au développement de l’économie locale dans leur pays.

Pages