Projets ICMD de la nouvelle phase

A partir des résultats et des bonnes pratiques dégagées lors de la première phase de l’ICMD (2008-2012), la nouvelle phase du programme a été initiée le 1er Décembre 2012,  financée par l’Union Européenne et l’Agence Suisse pour le Développement et la Coopération (DDC).  Cette nouvelle phase se concentre sur les actions de Migrations & Développement (M&D) mises en place au niveau local, et vise à soutenir les organisations de la société civile et les autorités locales qui souhaitent contribuer au renforcement de la relation Migration et Développement.

 L’ICMD a établi que l’effectivité des activités liant migrations et développement dépend en grande partie de l’identification et de la mise en place de partenariats stratégiques entre les organisations de la société civile et les gouvernements de niveau décentralisé. Les activités les plus réussies et durables identifiées par l’ICMD sont celles qui présentent un fort ancrage avec les gouvernements locaux tant dans les pays d’origine que dans ceux de destination. Elles mettent en valeur la dimension locale-locale caractérisant la relation Migration – Développement. Quand les autorités partagent une vision commune avec les partenaires de la société civile, elles développent alors une appropriation des projets qui leur permet d’y investir le temps, l’énergie et les ressources nécessaires permettant de contribuer effectivement au succès et à la soutenabilité des initiatives M&D.

Cependant, de manière générale, les gouvernements locaux ne reçoivent pas le même niveau d’attention que les autres parties prenantes, alors que leur implication et leur impact potentiel sur les liens entre migrations et développement sont prépondérants. C’est pourquoi les provinces et autorités locales sont des niveaux stratégiques de gouvernance pour la société civile qu’il convient d’impliquer, en réalisant des consultations et des accords entre les niveaux infra-étatiques de gouvernement.

 

 Les résultats attendus de ce programme sont :

  •    De passer d’approches individuelles et isolées à des formes d’interventions plus structurées, à travers l’identification d’initiatives prometteuses d’autorités locales en partenariat avec des organisations de la société civile. L’échelle de ces initiatives dans les pays sélectionnés sera élargie afin de maximiser l’impact sur le développement local ;
  •    De renforcer parmi les administrations locales sélectionnées les capacités à rendre effectifs les liens entre migrations et développement. Une attention particulière sera consacrée à la facilitation de la coopération entre les administrations des autorités locales pour maximiser leur habilité à se saisir du potentiel des migrations pour le développement ;
  •    De connecter les autorités locales à l’échelle mondiale, entre elles et d’autres parties prenantes ainsi que de faciliter les partenariats (entre autorités locales dans les pays d’origine et de destination des migrants, d’associations de migrants et de refugiés, du secteur privé, des partenaires sociaux, etc.) dans le but de renforcer la capacité des autorités locales à devenir des acteurs particulièrement impliqués dans le domaine de la migration et du développement.

 Ces initiatives seront suivies afin d’assurer la réalisation et la collecte des leçons retenues et disséminées au niveau international. Cela permettra aussi à l’ICMD d’identifier les besoins réels en termes de renforcement de capacités, à la fois pour les autorités locales, et pour la société civile, ainsi que de préparer des outils de formation de pointe à destination des acteurs locaux, répondant à leurs attentes et besoins particuliers. Cet outil de formation sera également proposé sous forme de cours en ligne pour une diffusion plus large à travers le réseau ICMD M4D Net.

 A travers ce programme, l’ICMD s’assurera que les gouvernements, tant au niveau national que local, seront en mesure de s’approprier les activités mises en place et alimenteront un meilleur dialogue et une coopération accrue avec la société civile, permettant ainsi d’optimiser la durabilité et l’impact des projets soutenus par l’ICMD.

Les pays ou ces initiatives auront lieu, ainsi que les institutions locales concernées sont en ce moment en cours de négociation. De nouvelles informations seront bientot communiquées.