Á propos de l'initiative

L’Initiative Conjointe pour la Migration et le Développement (ICMD) témoigne de la reconnaissance et de l’intérêt croissant pour les activités liant étroitement migrations et développement. Son objectif est de soutenir les acteurs travaillant dans ce domaine afin de renforcer le potentiel des migrations pour le développement. Ce programme est mis en œuvre par le PNUD. Cinq agences (l’OIM, l’OIT, le UNHCR, l’UNFPA et l’ONU-Femmes) contribuent au succès du programme grâce à leurs connaissances institutionnelles, leur expertise et leurs réseaux de par le monde.

De 2008 à 2012, l’ICMD a cherché à fournir aux décideurs politiques et aux acteurs dans le domaine des M&D des recommandations fondées sur des preuves et des résultats. Ces recommandations ont été élaborées à partir des expériences pratiques des acteurs locaux ayant reçu un soutien financier et technique de l’ICMD. Pour consulter les 51 projets menés dans 16 pays différents, cliquez ici. Les expériences et les différents enseignements tirés ont permis d’influencer les prises de décisions politiques et ont contribué à l'élaboration de l’agenda politique dans le domaine M&D.

L’ICMD a constaté que l’effectivité des activités liant migrations et développement dépendait en grande partie de l’identification et de la mise en place de partenariats stratégiques entre les organisations de la société civile et les gouvernements de niveau décentralisé. Les activités les plus performantes et durables identifiées par l’ICMD sont celles qui présentent un fort ancrage avec les gouvernements locaux tant dans les pays d’origine que dans les pays de destination. Elles mettent en valeur la dimension locale caractérisant la relation Migration – Développement. Lorsque les autorités locales partagent une vision commune avec les partenaires de la société civile, elles développent alors une appropriation des projets qui leur permet de s’engager et d’investir le temps, l’énergie et les ressources nécessaires permettant de contribuer effectivement au succès et à la soutenabilité des initiatives M&D. Basé sur ces résultats, il est devenu évident que les causes et les effets de la migration sont souvent ressentis de manière plus forte au niveau local, que ce soit en termes d’effets sur le marché local du travail, de taille et de démographie de la population locale, ou de la nécessité de fournir des services publics. C’est pourquoi les provinces et autorités locales sont des niveaux stratégiques de gouvernance qu’il convient d’impliquer, ce qui rend les consultations et les accords entre les niveaux infra-étatiques de gouvernement particulièrement importants pour la société civile.

Cependant, de manière générale, les gouvernements locaux ne reçoivent pas le même niveau d’attention que les autres parties prenantes, alors que leur implication et leur impact potentiel sur les liens entre migrations et développement sont prépondérants.

Dans ce contexte, en s'appuyant sur les projets réalisés et les enseignements tirés, la Commission européenne et la Direction du Développement et de la Coopération de la Suisse (DDC) ont exprimé leur intérêt pour continuer à financer l’ICMD tout en mettant l'accent sur le rôle et les besoins des autorités locales pour lier efficacement la migration et le développement. Par conséquent, l’ICMD a débuté la mise en œuvre de nouvelles activités en décembre 2012 en vue de renforcer sa contribution à la migration et au développement en insistant sur sa dimension locale.

Résultats attendus de l’ICMD :

  • De passer d’approches individuelles et isolées à des formes d’interventions plus structurées, à travers l’identification d’initiatives prometteuses d’autorités locales en partenariat avec des organisations de la société civile. L’échelle de ces initiatives dans les pays sélectionnés sera élargie afin de maximiser l’impact sur le développement local ;
  • De renforcer les capacités des administrations locales sélectionnées pour lier efficacement les migrations et le développement. Une attention particulière sera consacrée à la facilitation de la coopération entre les administrations des autorités locales pour maximiser leur habilité à se saisir du potentiel des migrations pour le développement ;
  • De connecter les autorités locales entre elles à l’échelle mondiale, et avec d’autres parties prenantes, ainsi que de faciliter les partenariats (entre autorités locales dans les pays d’origine et de destination des migrants, associations de migrants et de réfugiés, secteur privé, partenaires sociaux, etc.) dans le but de renforcer la capacité des autorités locales à devenir des acteurs particulièrement impliqués dans le domaine de la migration et du développement.

Identifier les initiatives M&D menées au niveau local et destinées à être élargies/intensifiées

Un exercice de cartographie a été réalisé pour identifier les initiatives M&D menées au niveau local et pour mettre en avant les initiatives qui pouvaient être élargies afin d’accroître leur potentiel en termes d’impact ainsi que de développement.

Après avoir réalisé cet exercice, l’ICMD ainsi que la Commission européenne et la Direction du Développement et de la Coopération de la Suisse (DDC) sont parvenus à un consensus sur les pays à cibler : l’Equateur, El Salvador, le Costa Rica, le Maroc, la Tunisie, le Sénégal, le Népal et les Philippines.

Un processus d’identification plus approfondi des initiatives M&D menées au niveau local a ensuite été entrepris, et enfin, un processus de sélection a permis d’analyser toutes les initiatives identifiées et intéressantes.

Les initiatives ont été sélectionnées à la suite d’un processus compétitif ; chaque initiative soumise à l’ICMD a été évaluée selon son intérêt propre et selon l’impact de développement escompté au niveau local. Les initiatives qui répondaient aux critères suivants (en totalité ou en partie) ont été favorisées:

  • Les initiatives qui font partie des plans stratégiques locaux et qui sont en conformité avec les politiques publiques nationales;
  • Les initiatives dans les régions avec des taux élevés d'émigration et/ou de grandes populations d'immigrants ou de flux de migrants transitoires;
  • Les initiatives utilisant des méthodologies innovantes qui peuvent ensuite être reproduites dans un cadre structuré;
  • Les initiatives mises en œuvre par des consortiums composés d’organisations de la société civile et d’autorités locales. Une attention particulière est portée aux initiatives qui incluent des partenaires sociaux et des acteurs du secteur privé, qui ont tous deux un rôle crucial à jouer dans les processus de développement;
  • Les initiatives en cours mises en œuvre par des consortiums d'autorités locales dans les pays d'origine et de destination des migrants;
  • Les initiatives qui sont caractérisées par un engagement fort des autorités locales; les partenariats Sud-Sud sont particulièrement favorisés;
  • Les initiatives qui ont été mises en avant pour leur inclusion significative des aspects sexospécifiques des migrations et qui impliquent des organisations de femmes et portent l'accent sur les jeunes hommes et femmes.

 

Les projets de l’ICMD actuellement en cours :

Suite à la décision des Comités nationaux de sélection mis en place dans chacun des huit pays-cibles, et à la validation du Comité de pilotage du programme, deux projets ont été sélectionnés dans chaque pays.

Le tableau ci-dessous présente les projets que l'ICMD soutient actuellement. Le but principal est de démultiplier l’impact des initiatives sélectionnées, de manière durable, grâce à l'appui financier et technique de l'ICMD. Cela inclut notamment l'élargissement de la couverture géographique d'une initiative en cours ou, au contraire, l'approfondissement, dans la même zone géographique d'intervention, d’un ensemble d'activités prometteuses ou avec un potentiel plus élevé de durabilité. L'intention est d'atteindre un «point de bascule», où les parties prenantes s’approprient les résultats obtenus et où les innovations sont institutionnalisées. Pour un résumé plus détaillé de chacun des projets, cliquez ici.

Pays

Titre du projet

Objectifs principaux

Organisations partenaires

Durée

Financement de l’ICMD

Costa Rica

 

Canton d’Upala: La migration comme facilitateur pour un développement humain inclusif

Contribuer à l'amélioration de la qualité de vie des populations qui vivent à la frontière, en particulier les travailleurs transnationaux, les jeunes et les femmes, en renforçant les capacités des acteurs sociaux dans la région afin de consolider leurs actions de développement.

Municipalité d’Upala

22 mois

230,000.00 US$

Intégrer la migration comme facteur de développement inclusif dans la région de Los Santos

Promouvoir l'intégration et le respect des droits des migrants dans la sous-région de Los Santos grâce à l'amélioration de leurs conditions d'emploi, une assistance renforcée, leur participation au dialogue sur les politiques publiques et la promotion de la cohésion sociale.

Municipalité de Leon Cortes

21 mois

162,000.00 US$

Equateur

Faciliter la mobilité humaine en renforçant les capacités des gouvernements autonomes décentralisés du nord de l'Équateur

Contribuer à la création de synergies et de capacités institutionnelles pour les gouvernements autonomes décentralisés du Nord de l'Equateur qui favorisent et améliorent l'impact de la mise en œuvre du plan de développement régional pour la prévention, l'assistance et la restitution des droits des migrants.

Gouvernement provincial d'Imbabura

21 mois

230,000.00 US$

Pichincha, une approche globale de l'intégration des personnes en situation de mobilité

Contribuer à la réalisation des droits des réfugiés, des rapatriés et des personnes retournant dans la province de Pichincha en renforçant leurs capacités sociales, productives et culturelles à travers une approche compréhensive du développement humain.

Gouvernement provincial de Pichincha

18 mois

230,000.00 US$

El Salvador

Soutenir l'entreprenariat des jeunes dans 7 municipalités de Morazan afin de diminuer l'émigration et de soutenir le développement local

Contribuer à réduire l’émigration et les risques sociaux touchant la jeunesse en favorisant l'auto-emploi et en tirant parti du potentiel local des 7 communes de Morazán.

Fondation: Agence pour le développement économique local de Morazan

18 mois

230,000.00 US$

Créer des alternatives à la migration en favorisant le développement économique dans le département de La Unión

Promouvoir le développement économique local dans les municipalités de Conchagua, Intipucá et El Carmen par le renforcement des chaînes de valeur dans les industries du tourisme et de la pêche artisanale à travers le soutien de la diaspora salvadorienne.

Association: Agence pour le développement économique local pour le département de La Unión

20 mois

230,000.00 US$

Maroc

Préserver la palmeraie de Figuig pour le développement économique local avec le soutien de la diaspora marocaine

Améliorer la productivité des champs de palmiers de Figuig afin de favoriser le développement économique local à travers le renforcement des capacités de la diaspora et des acteurs de développement local.

Association des Coopératives Agricoles de Figuig, Association Migration & Développement

21 mois

230,000.00 US$

 

Connecter les territoires par la migration et le développement

Renforcer les capacités et le rôle des migrants dans le développement local du Maroc, en partenariat avec d'autres acteurs locaux.

Association Migration & Développement

21 mois

230,000.00 US$

 

Népal

Sécuriser les envois de fonds et améliorer les moyens de subsistance (projet SRIL)

 

Renforcer les moyens de subsistance des familles de migrants saisonniers et de leurs communautés.

Oxfam Népal

21 mois

230,000.00 US$

Mise en œuvre d’une réponse dynamique sur les migrations au niveau local

Développer et maintenir des structures de coordination de la migration et de la gouvernance locale et favoriser la contribution des communautés de migrants au développement à travers des activités génératrices de revenus.

Comité de coordination népalais Pravasi

20 mois

230,000.00 US$

Philippines

Intégrer la migration et le développement dans la gouvernance des collectivités locales dans la région de Bicol

Décentraliser, intégrer et actualiser les enjeux et les projets de migration et de développement au sein des principales provinces, villes et municipalités de la région de Bicol.

Gouvernement de la ville de Naga

21 mois

250,000.00 US$

Renforcer, élargir et intégrer les migrations internationales et le développement (projet SUMMID)

Renforcer, élargir/intensifier et intégrer la migration et le développement au niveau local par le biais de programmes inclusifs et durables permettant de minimiser le coût social et de maximiser les gains de la migration à l'étranger.

Conseil régional de développement pour la région 4A

21 mois

230,000.00 US$

Sénégal

Créer un réseau entre les migrants, les autorités locales, les investisseurs et acteurs économiques pour le développement local

Consolider et diffuser des outils de soutien aux projets économiques dans le cadre de l'initiative STEP afin de renforcer leur impact sur le développement local dans la région de Diourbel.

Agence régionale pour le développement de Diourbel, Comité des Femmes Entrepreneurs de Venise, Italie

21 mois

230,000.00 US$

Soutenir les initiatives de co-développement pour le développement économique local dans la région de Sédhiou

Promouvoir le développement des politiques migratoires et de développements locaux et les projets de co-développement ultérieurs reposant sur une approche fondée sur le genre.

Agence régionale pour le développement de Sédhiou

18 mois

230,000.00 US$

Tunisie

Santé pour tous et toutes: pour une gouvernance partagée des systèmes socio-sanitaires entre Tunisie et Italie

Améliorer les conditions sociales et de santé dans les zones marginalisées de la Tunisie grâce au soutien de la diaspora tunisienne en Toscane.

Croissant-Rouge tunisien, la Coopération pour le développement dans les pays émergents (COSPE), Italie

21 mois

230,000.00 US$

Améliorer les conditions de vie des femmes des régions rurales de Jilma et Sidi Bouzid, avec le soutien de la diaspora tunisienne en France

Promouvoir l'activité agricole dans les zones marginalisées grâce au soutien de la diaspora tunisienne.

Association Tunisiens des Deux Rives Tunisie

21 mois

46,000.00 US$

 

Ces initiatives seront suivies et contrôlées afin d’assurer la collecte et la diffusion des enseignements tirés, ainsi que leur diffusion au niveau international. Tout au long du programme, l'ICMD s'assure que les gouvernements - tant au niveau national qu’au niveau local – soient en mesure de s’approprier les activités mises en place, et alimente un meilleur dialogue et une coopération accrue avec la société civile, permettant ainsi d’optimiser l'impact et la durabilité des projets financés par l'ICMD.

L'ICMD a également identifié des besoins de renforcement des capacités pour les gouvernements locaux et la société civile et prépare des outils de formation de pointe pour les acteurs locaux intéressés, fondées sur ces besoins.

Cet outil de formation sera ajusté à un public plus vaste et des modules spécifiques seront mis à disposition par le biais de la plateforme M4D Net.

Connectez-vous au réseau M4D Net

Ce site met à votre disposition le réseau Migration for development (M4D-Net). En vous inscrivant, vous pourrez devenir un membre actif et interagir avec d'autres acteurs locaux, professionnels et universitaires, partager des connaissances et des bonnes pratiques et trouver des contacts et des informations sur les thématiques principales liées à la migration et au développement. L'ICMD vous encourage vivement à intégrer ce réseau en vous inscrivant en tant que particulier ou au nom de votre organisation ici. Les projets présentés, les supports de connaissance et documents, les actualités et la formation e-learning, sont des ressources utiles pour construire ou soutenir vos initiatives de M&D.

Conformément à l’approche locale adoptée par l'ICMD, une nouvelle section intitulée «M&D se tourne vers le local» a été ajoutée sur le site internet, et permet d’explorer les dimensions locales de la migration et du développement. Le site a pour objectif de stimuler le dialogue, faciliter l'échange d'idées sur les débats actuels en lien avec les thématiques M&D, à travers des forums de discussion et des blogs publiés régulièrement.

La page Facebook de l’ICMD vous fournit également tous les jours des extraits d’informations, des articles et des publications. Il s’agit également d’un espace où nos membres du réseau M4D-Net peuvent promouvoir leurs initiatives ou partager des informations.