INFO: Electronic discussion on Migration and Rural development in ACP countries

Undefined

Dear Members,
You can find below the information about the Electronic discussion on Migration and Rural development in ACP countries.

Warm regards,

Leila Rispens-Noel

Member, Migrant Advisory Board JMDI

Coordinator, E-Consultation “Migration and Rural Development”

 -----------

 Electronic discussion on Migration and Rural development in ACP countries

 It is increasingly recognized that migrants constitute an invaluable resource for development in their home countries. For many developing countries, remittances from overseas migrants exceed development aid and foreign direct investment volumes. But how does migration affect African, Caribbean and Pacific (ACP) rural development?

The Technical Centre for Agricultural and Rural Cooperation (CTA) started discussing this issue during the Brussels Development Briefing on “How does international migration affect ACP rural development?” last 11th December 2008. As a follow up to this event, CTA will coordinate an electronic discussion on “Key challenges on Migration and Rural development for ACP countries”, from mid-November 2009 to February 2010. Key themes such as remittance flows and their contribution to rural development and the role of migrants and Diaspora groups in rural development will be addressed. The discussion will be held in French and English with translation provided by the organisers.

 For more information or to register for the consultation kindly contact Mrs Leila Rispens-Noel (leila.wimler@gmail.com), coordinator of the e-consultation, or Mrs Isolina Boto (boto@cta.int).

 About CTA - Technical Centre for Agricultural and Rural Cooperation

The Technical Centre for Agricultural and Rural Cooperation (CTA) was established in 1983 under the Lomé Convention between the ACP (African, Caribbean and Pacific) Group of States and the European Union Member States. Since 2000, it has operated within the framework of the ACP-EC Cotonou Agreement. CTA’s tasks are to develop and provide services that improve access to information for agricultural and rural development, and to strengthen the capacity of ACP countries to produce, acquire, exchange and utilise information in this area. CTA is based in Wageningen, The Netherlands, and has a branch office in Brussels.

 Web links:

CTA website: www.cta.int

CTA Brussels weblog: http://brussels.cta.int/

Brussels Development Briefings: http://brusselsbriefings.net/

 

Discussion électronique sur la migration et le développement rural pour les pays ACP

Il est de plus en plus accepté que les migrants constituent une source inestimable de développement dans leurs pays d'origine. Pour de nombreux pays en développement, les transferts de fonds de migrants installés à l’étranger surpassent l’aide au développement et l’investissement direct étranger. Mais dans quelle manière la migration affecte-t-elle le développement rural des pays ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique)?

 Le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA) a commencé à examiner cette question lors du Briefing de Bruxelles sur le développement sur  “Comment la migration internationale affecte-t-elle le développement rural ACP?”, tenu le 11 décembre 2008. En tant qu’activité de suivi au briefing, le CTA va coordonner une discussion électronique sur “Les défis clés en matière de migration et développement rural pour les pays ACP”, de mi-novembre 2009 à février 2010. Certains thèmes clés, tels que les transferts des migrants et leur contribution au développement rural et le rôle des migrants et des groupes de diasporas dans le développement rural seront discutés. La discussion se déroulera en français et en anglais, avec la traduction des contributions assurée par les organisateurs.

 Pour de plus amples renseignements ou pour s’enregistrer à la consultation, veuillez contacter Mme Leila Rispens-Noel (leila.wimler@gmail.com), coordinatrice de la consultation, ou Mme Isolina Boto (boto@cta.int).

 A propos du CTA - Centre technique de coopération agricole et rurale

Le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA) a été créé en 1983 dans le cadre de la Convention de Lomé entre les États du groupe ACP (Afrique, Caraïbes, Pacifique) et les pays membres de l'Union européenne. Depuis 2000, le CTA exerce ses activités dans le cadre de l'Accord de Cotonou ACP-CE. Le CTA a pour mission de développer et de fournir des services qui améliorent l'accès des pays ACP à l'information pour le développement agricole et rural, et de renforcer les capacités de ces pays à produire, acquérir, échanger et exploiter l'information dans ce domaine. Le CTA a son siège à Wageningen, Pays-Bas, et dispose également d’une antenne à Bruxelles.

 Liens :

Site web du CTA: www.cta.int/fr/

Weblog du bureau CTA de Bruxelles: http://bruxelles.cta.int/

Briefings sur le développement à Bruxelles: http://bruxellesbriefings.net/

English and French versions follow – Version anglaise et française suivent

Dear Participants,

With this message, we are pleased to inform you that we have concluded the first round of our e-consultation. We would like to thank those who sent their contributions. We also received relevant documents which you can view in our blog: http://consultation-migration-en.blogspot.com/

Starting today, we will be sharing experiences and opinions on the theme Remittance Flows and their contribution to rural development.

The current global economic crisis highlighted the impact of remittances in developing countries. The data shows that in some countries remittances continue to perform better. The governments of Bangladesh and the Philippines acknowledged that without migrants’ contributions the country could have suffered more during the crisis. The Ugandan government plans to scrap visa fees it charges Ugandans in the Diaspora when coming back home.
The government plans to create a fully-developed diaspora department to guide Diasporas on how to invest and succeed back home. These are latest initiatives in remittance-receiving countries to harness the potentials.

Enclosed you will find a brief background information and some guide questions. We encourage you to actively participate in the discussion which will run until 30 January 2010. We hope to get deeper insights on the contribution of remittance flows to rural development.

Please note that your contributions will be included in the summary which we will prepare at the end of the consultation.
We wish you all a HAPPY NEW YEAR and let us hope and work for a safer, greener, and better world.

Best regards,
On behalf of the organizers

Leila Rispens-Noel

__________________________________________________________________

Chers Participants,

Nous avons le plaisir de vous informer que nous allons clôturer le premier thème de notre consultation électronique. Merci à tous ceux qui ont envoyé leurs contributions. Nous avons également reçu des documents intéressants sur le sujet, vous pouvez les consulter sur notre blog:
http://consultation-migration-fr.blogspot.com/

A partir d’aujourd’hui, nous allons partager nos expériences et nos points de vue sur le thème: Les transferts de fonds des migrants et leur contribution au développement rural.

A l’heure actuelle, la crise économique globale a mis en évidence l’impact de transferts de fonds des migrants sur les pays en développement. Les données montrent que dans certains pays les transferts d’argent continuent leur trend positif. Les gouvernements du Bangladesh et des Philippines ont reconnu que sans la contribution des remises de fonds des migrants, leurs pays auraient beaucoup plus souffert lors de la crise. Le gouvernement ougandais a planifié d’annuler les coûts de visa pour la diaspora ougandaise qui rentre dans son pays d’origine. Le gouvernement vise à créer un département entièrement dédié à la Diaspora, afin de la guider dans ses investissements et ses chances de réussir dans son pays d’origine. Celles-ci sont seulement certaines des dernières initiatives développées par les pays de destination des transferts des migrants, pour en exploiter le potentiel.

Veuillez trouver en pièce joint une brève note d’introduction à cet argument et des questions clé.
Nous vous encourageons à participer activement à cette discussion, qui se poursuivra jusqu’au 30 janvier 2010, dans l’espoir d’améliorer notre compréhension de la contribution de ces transferts d’argent des migrants au développement rural.

Veuillez noter que vos contributions seront inclues dans le résumé que nous allons préparer à la fin de la consultation.

Nous vous souhaitons une très bonne nouvelle année 2010, dans l’espoir de contribuer à un monde meilleur, plus vert et avec une sécurité accrue.

Meilleures salutations,
Au nom des organisateurs,

Leila Rispens-Noel